Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Chaine d'Union
  • : Lettre d'actualité, avec un apport de symbolisme, et de spiritualité, accés le plus souvent sur un axe Moyen- Orient, Europe, et Amérique du Nord.
  • Contact

Recherche

Archives

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 20:40

Crif, 11 février 2010

Pour un peu, les activistes et terroristes du Hamas passeraient pour de grands démocrates. Pour un peu on bénirait leur action, on les encenserait, on les honorerait ces braves « combattants » palestiniens. La vérité est autre. L’ambassadeur égyptien Hassan Issa, dans l’hebdomadaire égyptien francophone Al-Ahram Hebdo, nous livre un autre son de cloche. Que dit-il ?


« Il faut savoir que le Hamas, sous le contrôle duquel se trouve Gaza, est sous la houlette de l’Iran qui lui fournit 120 millions de dollars d’aides qui ont été rabaissés dernièrement à 100 millions. Une situation qui fait de Gaza un foyer de menace iranienne. Actuellement, les factions qui en profitent, et à leur tête le Hamas, appellent à séparer Gaza de la Palestine et à la déclarer capitale islamique dont l’autorité sera appliquée à tous les pays qui l’entourent. C’est leur rêve. »



Et, leur rêve est bien terrifiant. Une militante d’une ONG témoigne (Libération, 30 novembre 2009) : « Ce n’est pas seulement comme femme que je me sens opprimée, s’insurge Nadia, qui est l’une des seules de son quartier à ne pas porter le voile. C’est comme individu que le Hamas m’empêche de m’exprimer. C’est ça qui est le plus grave.» Responsable d’une ONG, qui travaille avec des femmes et des enfants, elle est bien plus inquiète du contrôle politique exercé par le parti islamiste : interdictions de spectacles de théâtre hors des locaux de son association, tentatives d’imposer une procédure d’enregistrement, fermeture des ONG affiliées au Fatah, le grand rival expulsé militairement de la bande de Gaza par le Hamas en 2007. Et, à Gaza, nombreux sont ceux qui se sont tournés vers le salafisme, une version encore plus dure et observante de l’islamisme. « Les barbes s’allongent, les pantalons raccourcissent ; le khamis, la tenue des fondamentalistes pakistanais, est de plus en plus porté, témoigne Libération. «La bigoterie est devenue la norme, se désole Nadia. La pauvreté joue un grand rôle là-dedans, c’est un moyen de bénéficier des aides qui passent par le réseau des mosquées. Mais c’est aussi le résultat d’un long travail de sape. Désormais, les gens se demandent sérieusement s’il faut entrer dans sa salle de bain du pied droit ou gauche.»


Mais, en fin de compte pour connaître les objectifs réels du Hamas, il faut se forcer à lire sa

Charte. En voici quelques extraits.


« Article premier :


Le Mouvement de la Résistance Islamique : L’islam est sa règle de vie; il en tire ses idées, ses concepts de même que ses points de vue sur l’univers, sur la vie et sur l’homme; c’est à lui qu’il se remet pour juger de l’ensemble de ses pratiques et c’est de lui qu’il tire les indications de la Voie droite sur laquelle mettre ses pas.


Article deuxième :


Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’une des ailes des Frères musulmans en Palestine. Le Mouvement des Frères musulmans est un organisme mondial, le plus important des mouvements islamiques de l’époque moderne; il se distingue par la profondeur de son mode de compréhension, la précision de son mode de représentation et l’universalisme parfait des concepts islamiques qui s’appliquent à l’ensemble des domaines de la vie, aux représentations et aux croyances, à la politique et à l’économie, à l’éducation et à la vie sociale, au judiciaire et à l’exécutif, à la mission et à l’enseignement, à l’art et à l’information, à ce qui est caché comme à ce qui est manifeste et à tous les autres domaines de la vie.


Article onzième :


Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection. Il est illicite d’y renoncer en tout ou en partie, de s’en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n’en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n’en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n’en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu’elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu’au jour de la résurrection et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations islamiques jusqu’au jour de la résurrection ?

« Israël existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé ». L’imâm martyr Hasan al-Bannâ -que Dieu lui fasse miséricorde ! »

Le Hamas arrive aujourd’hui à fasciner littéralement son monde, alors que, par essence, il est un mouvement totalitaire, despotique, antidémocratique, fondamentaliste et terroriste.


Marc Knobel

 

© CRIF

 

Mis en ligne le 14 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents